Dépose d’un vitrail de la chapelle de la Vierge de l’église Saint-Étienne

Le chœur de l’église Saint-Étienne a perdu de sa stabilité et les pilier ont tendance à s’écarter vers le haut. Le déplacement est assez important pour que les vitraux, tirés sur les côtés menacent de sortir de leurs plombs. Le vitrail le plus atteint est le vitrail de la résurrection sur la droite de la chapelle de la Vierge.

Le 6 Août, l’entreprise Courageux de Crêvecœur-le-Grand, missionnée par la mairie pour réaliser les travaux de mise en sécurité du vitrail a monté un échafaudage avant de démonter, le lendemain les parties du vitrail qui risquaient de tomber. Rappelons que l’entreprise familiale Courageux est spécialisée dans la réalisation et la restauration de vitraux. On doit, entre-autres, à Claude Courageux le magnifique vitrail de la Fontaine de Vie près des fonds baptismaux de la cathédrale. La restauration du vitrail est en de bonnes mains !

Une protection contre le vent est installée à l'extérieur.

Une protection contre le vent est installée à l’extérieur.

L'échafaudage est monté devant le vitrail.

L’échafaudage est monté devant le vitrail.

Les parties les plus atteintes ont été démontées en attendant la suite des travaux au mois de septembre.

Les parties les plus atteintes ont été démontées en attendant la suite des travaux au mois de septembre.

Advertisements
Cet article a été publié dans Actualités, Saint-Étienne, Travaux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.